Appel à communications.

Dans le cadre du 90e congrès de l’Acfas à Montréal les 8 et 9 mai 2023, le Centre d’études et de recherches sur les transitions et l’apprentissage (CÉRTA) organise en collaboration avec l’Association pour la recherche qualitative (ARQ) un colloque ayant pour thème :

La recherche qualitative pour penser et agir sur le croisement entre les inégalités sociales et la santé mentale.

Le comité organisateur est formé de Patricia Dionne (cochercheure à la CRJ), Anne-Marie Tougas et Audrey Lachance.

Dans le cadre de ce colloque, nous souhaitons approfondir la contribution de la recherche qualitative pour penser et agir le bien-être et la santé mentale des personnes, des groupes et des collectivités en situation d’inégalité. Ce colloque se veut une occasion de poursuivre les réflexions épistémologiques, ontologiques, méthodologiques et éthiques entourant ces enjeux. La mise en commun d’expertises de disciplines variées (p. ex. sociologie, psychologie, éducation, travail social, sciences de la santé) permettra d’entrevoir le rôle de la recherche qualitative, tant sous l’angle de ses apports que de ses défis, dans la mise au jour des expériences de santé mentale et d’inégalités, pour ultimement contribuer à des structures sociales plus justes (Gewurtz et al., 2016; Rich, 2017).

Dans la foulée de récentes activités de l’ARQ sur les perspectives critiques et les recherches à visées transformatrices et émancipatoires, ce colloque aspire à mettre en valeur des travaux qui s’intéressent aux enjeux de pouvoir en lien avec les inégalités et la santé mentale, qui favorisent des espaces de reconnaissance et la contribution à la société des personnes touchées, ainsi que la description riche et détaillée de leur expérience. Nous cherchons à mettre en lumière le caractère innovant de la recherche qualitative pour approfondir notre compréhension collective des rapports entre inégalités sociales et santé mentale (Corbeil et Marchand, 2006), ainsi que de son rôle pour agir de manière critique en faveur de la santé mentale. Ainsi, seront valorisées des approches innovantes pour enrichir les connaissances dans ce champ : ethnographie institutionnelle, recherches appuyées par l’art, recherche féministe, analyse critique de discours, analyse intersectionnelle, recherche participative, etc. 

En cohérence avec le thème de ce colloque, nous vous invitons à proposer une communication s’articulant autour de l’un de ces trois axes :

  • Apports et contraintes de la recherche qualitative pour mettre au jour les expériences d’inégalités et de santé mentale;
  • Apports et contraintes de la recherche qualitative pour explorer et expliquer des processus complexes qui concourent aux inégalités et à la santé mentale;
  • Apports et contraintes de la recherche qualitative pour aider les individus, les groupes et les collectivités à agir de manière critique pour contrer les inégalités et favoriser la santé mentale.

Pour soumettre une proposition


Les propositions de communications doivent s’inscrire dans l’un des trois axes et comporter les éléments suivants : nom, affiliation et adresse courriel des personnes présentatrices; titre d’un maximum de 180 caractères et résumé d’un maximum de 1500 caractères (espaces compris). Elles doivent faire parvenir leur proposition, au plus tard le 13 février 2023, à l’adresse suivante : audrey.lachance2@usherbrooke.ca. Les soumissions seront examinées par un comité scientifique et les décisions seront rendues au cours de la semaine du 20 février. Les propositions seront évaluées à l’aune de la qualité scientifique – particulièrement méthodologique – de la proposition et de leur apport aux axes thématiques du colloque. Les personnes dont la proposition aura été retenue devront à ce moment avoir un profil actif sur le site de l’ACFAS pour être incluses dans le programme du colloque. Elles seront également tenues de s’inscrire au Congrès de l’ACFAS qui aura lieu à Montréal du 8 au 12 mai 2023.



Toutes les nouvelles