Parution du rapport « Le rôle de l’instabilité des trajectoires sur les transitions à la vie adulte »

Ce rapport, préparé par Martin Goyette, titulaire du volet Santé et Bien-être de la CRJ, Alexandre Blanchet et Céline Bellot, propose une analyse de la première vague de l’Étude sur le devenir des jeunes placés (EDJeP). On y apprend que les jeunes ayant connu plus d’instabilité ont jusqu’à deux fois moins de chance d’être en voie d’obtenir un diplôme d’études secondaires ou l’équivalent avant leur majorité. Ils ont aussi deux fois plus de probabilité de n’être ni aux études ni en emploi que ceux ayant connu un parcours plus stable. Cette réalité est particulièrement marquée chez les jeunes en centre de réadaptation, comparativement aux jeunes placés en famille d’accueil qui ont de meilleurs résultats scolaires



Toutes les nouvelles