‘Dialogue divides if it is not fair’: Québec First Nations’ youth call for responsive spaces of citizenship.

ENGLISH
FRANÇAIS
Notice bibliographique

Guimont Marceau, S. et Martin, P. M. (2018). ‘Dialogue divides if it is not fair’: Québec First Nations’ youth call for responsive spaces of citizenship. Social & Cultural Geography, 1-21.

Résumé

Les relations socio-spatiales entre les Autochtones et les non-Autochtones au Québec, Canada, de même que les contours de la citoyenneté, changent. Les jeunes autochtones contribuent de façon importante à ces changements. Alors que certains jeunes s’impliquent au sein d’espaces politiques officiels, d’autres tissent un réseau fragile de lieux et d’espaces qui défient collectivement les relations coloniales profondément enracinées, ainsi que la division coloniale de l’espace. Le Wapikoni mobile propose des ateliers de formation audiovidéo qui s’adressent aux communautés des Premières Nations. Grâce à ce projet, des jeunes ont appris à créer des courts-métrages et certains.nes sont invités à présenter leurs créations lors d’événements publics. L’analyse présentée dans cet article porte sur les lieux, les pratiques et les relations entourant la mobilité, les actes de parole et les récits des participants et participantes du Wapikoni mobile qui ont voyagé pour présenter leur(s) film(s) dans différents contextes au Canada et à l’étranger. Dans ces lieux, les jeunes des Premières Nations remettent en question la division coloniale de l’espace et négocient de nouvelles relations tout en revendiquant leur identité et en s’engageant dans des processus de formation de la citoyenneté. Cet article soutient que ces processus importants se trouvent néanmoins face à des contextes coloniaux et néolibéraux plus larges qui contraignent leur plein potentiel de transformation.

Publication du membre
Appartenance aux volets
Jeunes Autochtones
Année
2018