Appel à communications.

ENGLISH
FRANÇAIS
Body

Congrès sur l'accès des jeunes adultes aux services d'employabilité et d'orientation, réunissant de manière inédite au Québec des acteurs du champ d’intervention et de la recherche sur la jeunesse (AXTRA, CRJ, OCCOQ et RCJEQ), les 27 et 28 octobre 2022 à l'hôtel Victorin, Victoriaville.

Date limite de soumission de communication : 6 juin 2022.

Pour soumettre une proposition


La pandémie et les mesures sanitaires associées ont occasionné ou amplifié plusieurs difficultés avec lesquelles les jeunes adultes doivent composer (bouleversement de leur rapport au travail, troubles de santé mentale, persévérance scolaire, remise en question de leur choix de carrière, isolement social, aspirations personnelles face à l’avenir, précarité financière, etc.). Bien qu’exceptionnel, le contexte pandémique aura des effets durables sur le parcours de vie des jeunes adultes et cette situation amène à se questionner sur leur accès aux ressources et services qui leur sont consacrés. Ces derniers sont en effet cruciaux, car ils les soutiennent de différentes façons pour les aider à reprendre pied ou tendre vers une vie qu’ils ont des raisons de valoriser (Sen, 2001). À cela s’ajoute une pénurie persistante de main-d’œuvre et de qualifications qui restructurent de manière importante le marché du travail et dont les effets sur les jeunes adultes restent encore incertains. Considérant le rôle structurant du travail pour l’identité et l’autonomie des jeunes adultes, on souhaite ainsi s’attarder ici plus spécifiquement aux enjeux relatifs à l’accès aux services d’aide en orientation et en employabilité dédiés aux jeunes adultes. Pour autant – à l’image des expertises professionnelles qui caractérisent les services en question – on considérera ici le jeune adulte dans sa globalité en couvrant aussi les autres dimensions qui participent à son épanouissement (santé mentale, bien-être physique, etc.). Partant de là, trois objectifs sont visés :

  1. Proposer un espace de dialogue et d’échanges entre des acteurs gravitant autour du thème de ce congrès : les personnes de la recherche (chercheures, étudiantes), le personnel des services d’orientation et d’employabilité (intervenantes, gestionnaires), les acteurs institutionnels (agences gouvernementales et ministères) et les jeunes adultes eux-mêmes
  2. Offrir un espace de développement professionnel pour les personnes participantes (personnels professionnels, chercheurs, étudiants) et un espace d’expression pour les jeunes adultes
  3. Se saisir du congrès comme levier pour sensibiliser à l’enjeu crucial de l’accès aux services d’orientation et d’employabilité des jeunes adultes

Ce congrès réunit de manière inédite au Québec des acteurs du champ d’intervention et de la recherche sur la jeunesse (AXTRA, CRJ, OCCOQ et RCJEQ). Le comité organisateur sollicite ainsi des propositions de communication de différents acteurs (chercheurs, organismes, acteurs institutionnels, etc.). Les propositions doivent s’inscrire dans une des trois thématiques suivantes :

  • [A] Diversité des populations de jeunes adultes desservies et accès aux services
    Les jeunes adultes, loin d’être un groupe social homogène, se caractérisent par leur diversité (appartenance ethnique, identités de genre, orientation sexuelle, santé mentale, vulnérabilité sociale, degré de scolarité, etc.). Ceci soulève l’adaptation – effective et souhaitée – des services qui leur sont dédiés pour s’assurer qu’ils répondent aux besoins, enjeux et réalités des jeunes adultes en matière d’orientation et d’employabilité. Sans s’y limiter, cette thématique pourrait s’inscrire dans une perspective intersectionnelle en mettant en discussion, par exemple, la diversité ainsi que l’ajustement des approches et techniques d’intervention et d’accompagnement pour soutenir l’accessibilité des jeunes adultes aux services sous l’angle de leurs différentes caractéristiques.
     
  • [B] Transformations sociales susceptibles d’affecter l’accès aux services d’orientation et d’employabilité
    La pandémie a mis en lumière comment certains phénomènes sociaux peuvent significativement influencer voire refaçonner les comportements, attitudes, visions et perceptions des jeunes adultes de manière pluridimensionnelle (ex. : rapport au travail, valeurs, aspirations personnelles et professionnelles, participation citoyenne, représentations de l’avenir, parcours de vie, etc.). Plus largement, des phénomènes tels que la pénurie persistante de main-d’œuvre et de qualifications, les changements climatiques ou encore la restructuration des modalités d’organisation des études et du travail peuvent aussi contribuer au remodelage de leurs comportements, attitudes, visions et perceptions. Cette thématique vise ainsi à présenter des résultats de recherche ou proposer des réflexions et des échanges articulant transformations sociales au sens large, incidences sur les jeunes adultes et implications potentielles sur leur accès aux services d’orientation et d’employabilité.
     
  • [C] Personnels professionnels et dispositifs d’aide et d’accompagnement : rôle et contribution dans les enjeux d’accès aux services d’orientation et d’employabilité
    Les personnes professionnelles (conseillers d’orientation, conseillers en emploi, travailleurs sociaux, etc.) soulignent que le développement de leur expertise ou l’ajout de ressources additionnelles peuvent améliorer l’accès des jeunes adultes à leurs services. Il apparaît également pertinent d’explorer la contribution des personnes professionnelles elles-mêmes dans l’enjeu d’accessibilité aux services. À titre d’exemple, leurs propres stéréotypes ou préjugés (conscients ou non) peuvent nuire à l’accès aux services en dissuadant de jeunes adultes d’y recourir à nouveau. Par ailleurs, l’organisation même des services peut aussi constituer une contrainte forte à leur accessibilité par les jeunes adultes (ex. : découpage des services offerts, interventions silotées, inadéquation entre services offerts et besoins, distribution géographique inégale de services, horaires d’ouverture parfois inadaptés aux modes de vie des jeunes adultes).

Modalités de présentation des propositions de communications

La proposition de communication doit indiquer explicitement :

  1. Un titre reflétant sa pertinence en lien avec le thème du congrès
  2. La thématique (A, B, C) dans laquelle elle s’inscrit
  3. Le nom, prénom, affiliation et coordonnées de la personne communicante principale (et des personnes co-communicantes s’il y a lieu)
  4. Le public cible principalement visé (ouvert à tous, personnelles professionnelles, chercheures, étudiantes, gestionnaires)
  5. Nombre maximum de personnes participantes (s’il y a lieu)
  6. Le type de la communication (conférence, exposé, table ronde, atelier interactif)
  7. Durée de la communication : 60, 90 ou 180 minutes
  8. Description de la proposition (500 mots maximum)
  9. Équipement audiovisuel nécessaire (projecteur, écran, micro)
  10. Autorisation de captation vidéo (facultatif)


La proposition de communication doit être déposée au plus tard le 6 juin 2022 ici : https://event.fourwaves.com/fr/congres2022/soumission.


logos


Toutes les nouvelles